Nos Projets

Thaïlande : Centre International de Formation

Notre projet vise à établir à Phitsanulok (Nord de Bangkok), avec les universités locales, un programme de formation, de recherche et d’exploitation sur la gestion économique, écologique et rationnelle des déchets. Il s’adresse aux décideurs publics, cadres et partenaires privés des pays bénéficiaires ainsi qu’à des ONG. Ce centre est composé dans un premier temps des infrastructures pédagogiques et pratiques de la société Wongpanit ainsi que de leur expertise. SB3e met à disposition une expertise internationale pour coordonner et développer progressivement dans les pays bénéficiaires ces activités et leurs franchises.

Les enseignements sont dispensés principalement en anglais, mais également en français, pour couvrir la partie francophone de l’Afrique et à terme dans chaque langue nationale.

Les formations prodiguées à Phitsanulok sont destinées dans un premier temps aux fonctionnaires des pays cibles en charge de la gestion de leurs déchets. Ceci se traduit par des sessions de formations courtes. Ils s’étendent ensuite sur une dizaine de jours pour les entrepreneurs chargés de les implémenter. Ces formations alternent théories, pratiques, visites de terrain et projets d’études émanant des apprenants. Les cours sont aussi progressivement dispensés en ligne avec un soutien logistique de la part de SB3e.

Les parties prenantes

  • La société suisse SB3e, porteur du projet, est le maître d’œuvre.
  • La société thaïlandaise Wongpanit met à disposition ses matériels pédagogiques et son expertise déjà bien éprouvés.
  • Les fondations R20 (Arnold Schwarzenegger) , Leonardo di Caprio et BlueOrchard se sont engagés à mobiliser des partenaires financiers, structurer les véhicules d’investissement et assurer la reproductibilité dans les pays tiers bénéficiaires.
  • L’Alliance des villes pour le leadership de la finance climatique (CCFLA – Cities Climate Finance Leadership Alliance) est aujourd’hui partenaire du projet. La fondation R20 est en attente de signer un MoU (mémorandum d’entente – memorandum of understanding) avec l’Institut des Nations Unies pour la Recherche et la Formation (UNITAR). UNITAR peut outre sa caution, mettre à disposition ses experts dans le domaine de la formation.
  • Plusieurs partenaires académiques prestigieux en Europe, en Asie et en Amérique du Nord sont parties prenantes du projet.
  • Un partenariat entre R20 et le groupe Egis, important bureau d’ingénieur, a été signé en décembre 2016. Il permet d’assurer la mise en place des outils industriels nécessaires pour les grandes collectivités.
  • En Thaïlande, le service gouvernemental de coopération internationale TICA, la province de Phitsanulok, le District de Nakhon Thai, le Ministère de l’Environnement et des Ressources Naturelles ainsi que les Universités de Phitsanulok sont intéressés à participer à ce projet.

Le financement

Le financement du projet thaïlandais est assuré principalement par des investisseurs privés.

Le financement des projets à l’international est soutenu et encadré par un fonds d’investissement luxembourgeois dédié.

Le calendrier

Le projet est actuellement en phase de lancement conformément au planning prévisionnel.

Une société locale dédiée est en cours de constitution afin de débuter l’exploitation
d’une plateforme de valorisation des déchets à Ranong.

Un centre de formation et un programme complet d’enseignement est planifié pour le 4ème trimestre 2017.

L’implémentation dans les autres pays débutera en 2018.

Entrepreneuriat

Thaïlande : Phitsanulok

SB3e construit en Thaïlande un centre mondial de formation et de coopération Sud-Sud en matière de tri et valorisation de déchets. La Thaïlande, avec l’appui des autorités locales, sert de plateforme professionnelle de formation pouvant accueillir et former d’autres pays ou régions. Ce site bénéficie aussi de son propre centre d’exploitation avec pour vocation d’enseigner et d’apporter une solution locale globale de gestion des déchets (recyclage, compostage et combustible dérivé) en partenariat avec la société Wongpanit.

Ce centre vise à devenir le Hub du Sud-Est asiatique pour la fondation R20. Cela permet de pouvoir former et implémenter à large échelle en Afrique et en Asie du Sud-Est le concept de valorisation des déchets à des coûts intéressants. Ce type d’approche peut être attractif pour des pays et des projets ne bénéficiant pas d’un soutien marqué de la communauté internationale.

Ce modèle d’affaires, intégrant prioritairement une main-d’œuvre défavorisée et/ou issue de minorités ethniques, est totalement adapté aux besoins des pays à faible PIB.

Le potentiel de la ville de Phitsanulok (nord de Bangkok), siège de la maison mère de la société Wongpanit, est l’endroit idéal pour assurer la pérennité des activités.

Partenaires impliqués: Wongpanit, les collectivités locales thaïlandaises, SB3e, R20

Thaïlande : Ranong

SB3e envisage la construction d’un centre de formation et d’une petite unité de valorisation des déchets à Ranong (sud-ouest de la Thaïlande) pour les Moken, minorité ethnique défavorisée. La fondation suisse Jan & Oscar, en collaboration avec HDF Mercy Centre de Bangkok œuvrent depuis de nombreuses années pour soutenir les jeunes Moken en fin de scolarité et leur offrir des débouchés professionnels.

Partenaires impliqués : Fondation Jan & Oscar, HDF Mercy Centre

Bénin : Cotonou

Suite à une analyse sur place de plusieurs pays africains (Maroc, Sénégal, Togo, Bénin), le Bénin a été choisi comme pays cible pour le lancement de notre premier centre de valorisation des déchets sur le continent.

Un voyage en mai 2016 a permis de rencontrer les autorités et les acteurs locaux et de se familiariser avec notre partenaire béninois.